Participation des étudiants du Centre collégial de Mont-Laurier aux événements intercollégiaux du Collège de Valleyfield

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)

Photo_Tiers 2017_1Le Tiers, trois événements intercollégiaux, ont eu lieu du 31 mars au 2 avril dernier au Collège de Valleyfield. Quelque 300 étudiants,des quatre coins du Québec, ont participé à l’un des trois événements: le Risk,  l’Intercollégial de philosophie et les 48 heures BD. 

L’équipe Les Kwéffeuses du Centre collégial de Mont-Laurier a été élue Équipe sympathique du troisième tournoi d’improvisation du CIR. Elle a terminé cinquième avec une fiche de deux victoires et une défaite, ratant les demi-finales au deuxième bris d’égalité. Notons aussi la performance du joueur Antoine Quevillon nommé deuxième étoile du match des Étoiles.

Le thème de la mort a été exploré pour la portion philosophique de l’événement. Monsieur Alain Vadeboncoeur, urgentologue et auteur, a offert une conférence ayant pour titre Les acteurs ne savent pas mourir, sujet qu’il explore dans sa publication du même nom. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’est pas le tragique de la mort qui en est ressorti, mais plutôt la banalité de celle-ci lorsqu’on apprend à l’intégrer à sa vie, comme une source de sens notamment. Des perspectives variées ont aussi été explorées lors d’ateliers de texte, où sont entrés en discussion les stoïciens (Épictète et Marc-Aurèle), Albert Camus, Thomas Nagel (approche analytique), Edgar Morin et Maurice Godelier (approche anthropologique), Jacques Derrida, Roland Barthes, Michel Foucault ainsi que Martin Heidegger (approche postmoderne), sans oublier Fritz Zorn (approche littéraire).

Pour sa part, les 48 heures BD ont attiré, pour la première fois, une participante du Centre collégial de Mont-Laurier. Cette dernière a pu rencontrer d’autres passionnés de cet art en plus d’assister à des formations et avoir autour d’elle une panoplie de modèles à dessiner et de portraits à croquer.

En tout, ce sont 18 de nos étudiantes et étudiants qui ont participé aux trois volets des événements intercollégiaux. Un des objectifs de la création des cégeps étant d’offrir un moment d’exploration autant pour ce qui est de l’individu, de sa société que de ses aspirations professionnelles, il est possible d’affirmer que le Tiers est un véritable catalyseur de significations, de questionnements et de réflexions.