Nomination – Gestionnaire administratif au SRTI

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)

Le comité exécutif du Collège a procédé à la nomination de M. Alain Michaud au poste de gestionnaire administratif au Service des ressources des technologies de l’information (SRTI), permettant ainsi de pourvoir ce poste qui était vacant.

À l’emploi du Collège depuis 30 ans, M. Michaud cumule 21 ans d’expérience en informatique et 9 ans en gestion des approvisionnements.  Il est titulaire d’un baccalauréat en sciences de la gestion et d’un diplôme de deuxième cycle en administration publique, en plus de détenir une certification informatique ITIL.

Sa grande expérience du milieu collégial et des différents processus administratifs et législatifs de ces secteurs d’activités ainsi que sa solide connaissance des systèmes, des processus d’acquisition, de la sécurité informatique et de laLoi sur la gouvernance et la gestion des ressources informationnelles des organismes publics et des entreprises du gouvernement(LGGRI), constituent des atouts indéniables pour l’équipe déjà en place.

La date d’entrée en fonction de M. Michaud est prévue pour février 2019.

Toutes nos félicitations!


MONT-LAURIER : DANS L’OPTIQUE NUNAVIK

Sébastien Vachon, enseignant en TES, en compagnie de Meg-Ann Campeau, qui s’apprête à effectuer un stage au Nunavik. (Photo : gracieuseté)

Meg-Ann Campeau, étudiante en Techniques d’éducation spécialisée (TES) au Centre collégial de Mont-Laurier (CCML), aura la chance de vivre une expérience culturelle unique au Nunavik. En effet, dans le cadre d’un stage offert dans le Grand Nord pour la toute première fois au CCML, elle contribuera au développement de l’éducation de la communauté de Kangiqsujuaq. Sous la supervision de son enseignant Sébastien Vachon, son mandat s’échelonnera sur 12 semaines intensives dans une école primaire-secondaire de la ville.  

Le stage consiste essentiellement à mettre en place des activités favorisant le développement des jeunes en l’absence de leurs enseignants.  Ainsi, en collaboration avec la Fondation Paul Gérin-Lajoie (FPGL), qui fournit des éducateurs sans Frontières (ÉSF) aux écoles du Nunavik, Meg-Ann complètera son parcours collégial. Quelle excellente opportunité de terminer ses études en beauté!

Une passion pour les Premières Nations

Dès que Sébastien s’est confié sur son expérience au Nunavik, Meg-Ann a tout de suite été emballée. Mais c’est lorsque l’enseignant a invité les étudiants en dernière année de formation à postuler pour un stage dans le Grand Nord, que l’étudiante de 20 ans a saisi l’opportunité. Pour elle, il s’agissait d’une occasion inouïe de nourrir sa curiosité quant à la culture des Premières Nations.

« Je ne connaissais pas beaucoup la réalité des Inuits. Quand Sébastien nous en parlé, je me suis informée. Ce qui m’a interpellé, c’est de voir qu’ils ont un mode de vie différent du nôtre…Dans le fond, c’est de vivre un choc culturel dans ton propre pays! Je trouve ça vraiment intéressant », s’exclame Meg-Ann lorsqu’on lui demande ce qui l’a poussée à s’inscrire au stage.

Ce n’est d’ailleurs pas tous les jours qu’une telle occasion se présente! En effet, la jeune femme vivra pleinement l’expérience puisqu’elle sera accueillie dans une résidence étudiante avoisinant l’école où se déroulera le stage. Nourrie et bien au chaud malgré le climat aride du Nunavik, Meg-Ann pourra profiter d’un contact privilégié avec les gens de la région.

Pour Meg-Ann- qui connait déjà ce que signifie la vie loin de la maison et de son entourage-les inquiétudes ne sont pas comparables à toute l’excitation et le bagage acquis par l’expérience.

« Je n’aurai pas mes amis et ma famille là-bas. Je sais que ce sera difficile, mais je ne pense pas que ce soit insurmontable! Ça me fait peur, mais en même temps, pas de là à refuser de faire le stage.

« Je suis quand même frileuse, alors je me demande si je vais bien m’adapter », ajoute-t-elle en riant.

La motivation inébranlable de Meg-Ann et l’absence presque totale d’appréhensions n’ont toutefois pas complètement réussi à convaincre ses parents, qui éprouvent un petit pincement au cœur de voir leur fille partir aussi loin et aussi longtemps.

« Mes parents m’ont demandé à plusieurs reprises si j’étais certaine de vouloir faire ça. Chaque fois que j’en parle à mon père, il me demande toujours si je suis sûre de moi! Je crois qu’ils [mes parents] ont un peu d’inquiétudes, mais ils m’encouragent vraiment à y aller », confie Meg-Ann.

Ce qu’implique l’expérience au Nunavik

Meg-Ann aura droit à un encadrement très structuré lors de son stage. D’abord formée par la Fondation Paul Gérin-Lajoie sur la culture Inuit et la préparation qu’implique le stage au Nunavik, la jeune finissante pourra ensuite assister à des séances vidéo avec son enseignant, une fois le stage débuté. Celles-ci permettront alors à Meg-Ann de poursuivre son cursus en TES ainsi que de partager son expérience avec Sébastien, son superviseur. C’est donc accompagnée d’un ÉSF de la FPGL et de l’éducateur de l’école à Kangiqsujuaj qu’elle effectuera le stage.

On assiste peut-être ici à la naissance d’un projet pilote, selon Sébastien. Il s’agit, en effet, de la première collaboration entre le CCML, la Fondation Paul Gérin-Lajoie et la municipalité de Kangiqsujuaq dans un projet relevant du domaine de l’éducation. L’enseignant en TES souhaite entre autre profiter de cette expérience pour créer des ponts avec les étudiants de la résidence où Meg-Ann logera, afin d’éventuellement leur faire découvrir les campus de Saint-Jérôme ou Mont-Laurier. Ceux-ci pourraient donc poursuivre leur formation tout en profitant d’un milieu moins « déracinant », ce qui, d’après Sébastien, augmenterait le taux de réussite.

En souhaitant bon succès à Meg-Ann, on demeure à l’affût des prochains développements !


Alexandre Alain au micro de Catherine Perrin!

Alexandre Alain, en compagnie de Martin Leclerc, journaliste sportif, et de Catherine Perrin. (Photo: Service des communications et du recrutement – CSTJ)

Alexandre Alain, le porte-parole du CSTJ et joueur du Rocket de Laval, était au micro de Catherine Perrin, lundi dernier, dans le cadre de l’émission Médium large, diffusée sur les ondes d’ICI Radio-Canada Première (95,1 FM).

En compagnie du journaliste sportif Martin Leclerc et de la conseillère pédagogique de l’équipe des Saguenéens, Johanne Leblanc, il s’est entretenu de réussite scolaire et de sport d’élite.

On vous invite à écouter, en rappel,
son intervention!

 

Match bénéfice au profit de la Fondation

  • Achetez des billets pour le match du 8 février en utilisant le code promo CSTJ2019.
    Vous bénéficierez ainsi d’un rabais sur le prix du billet, en plus de faire un don à la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme!

  • Lors du match, participez au tirage moitié-moitié au profit de la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme!

 


Le CSTJ se dote d’un conseiller en développement durable

Joey Leckman est le nouveau conseiller en développement durable du CSTJ. (Photo : gracieuseté Eva Mavros)

Si le Cégep de Saint-Jérôme a adopté un virage vert, il y a quelques années, beaucoup reste encore à faire pour que notre Collège devienne un chef de file en matière d’écoresponsabilité.  Pour l’aider à atteindre cet ambitieux objectif, il a récemment engagé un conseiller en développement durable.

Ce nouveau poste est occupé par Joey Leckman, enseignant au Département d’éducation physique.  À raison de 3 jours par semaine, il veillera à la création ainsi qu’au déploiement de programmes, processus et projets mobilisateurs visant à sensibiliser la communauté collégiale dans le but de développer une conscience collective quant aux différentes dimensions du développement durable (dimension environnementale, dimension sociale, dimension économique).

Ses interventions toucheront plus particulièrement la gestion des matières résiduelles, la gestion de l’eau potable, l’économie d’énergie, la valorisation des espaces verts ainsi que la mobilité durable.

Dans le cadre de son mandat, Joey agira à titre de personne-ressource pour le Collège en matière de développement durable et produira un plan d’action afin que le CSTJ devienne un milieu d’études et de travail plus respectueux de l’environnement.


Match bénéfice du Rocket au profit de la Fondation : Le hockey au profit de la santé!

Qu’on soit amateur de hockey ou pas, impossible de résister à l’envie de se réunir entre amis pour regarder un bon match! Laissez-vous emporter par l’ambiance électrisante de la foule en délire qui encourage ses joueurs préférés, en assistant au match du Rocket de Laval au profit de la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme, le 8 février, dès 20 h, à la Place Bell (1950, rue Claude-Gagné).

Plus qu’une simple partie de hockey, cet événement se veut aussi une occasion pour vous d’encourager la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme. En effet, une partie de la vente des billets de ce match – offerts au prix spécial de 25 $ – servira à financer son projet de bonification de l’équipement technologique du Centre de simulation haute-fidélité du Cégep de Saint-Jérôme et du Centre collégial de Mont-Laurier.

L’argent permettra notamment l’acquisition d’équipements à la fine pointe de la technologie qui serviront à la formation des futures infirmières, notamment en périnatalité, en pédiatrie, en médecine, en chirurgie, en chronicité et en ambulatoire.

« Nos étudiants pourront s’exercer et raffiner leurs compétences en étant confrontés à toutes les situations auxquelles ils devront faire face au terme de leur parcours académique », mentionnent Sylvie Marsan et Annie Denoncourt, les coordonnatrices du Centre de simulation en soins infirmiers.

Cette initiative de la Fondation s’inscrit dans le cadre de la campagne majeure Voir grand pour soigner, dont l’objectif s’élève à 1,6 M$. 

Une seconde fierté

Lors du match, non seulement la communauté du Cégep de Saint-Jérôme encouragera sa fondation en participant au financement du Centre de simulation haute-fidélité (par la vente de billets et du tirage moitié-moitié), mais pourra également voir son protégé Alexandre Alain, à l’œuvre.

Cet ancien étudiant qui évolue aujourd’hui au sein du Rocket de Laval demeure une grande fierté pour le CSTJ. Reconnu pour ses performances académiques prodigieuses (il a terminé son DEC avec une cote R de 34,471 !) et ses exploits sportifs remarquables, il incarne parfaitement les valeurs du Collège !

En répondant présent à l’évènement du 8 février, vous poserez donc un geste généreux tout en vous faisant plaisir! Célébrez ce beau mariage entre la détermination académique et le hockey en assistant au match du Rocket le 8 février! GO ROCKET, GO!

Deux moyens d’encourager le CSTJ :

  • Achetez des billets pour le match du 8 février en utilisant le code promo CSTJ2019.
    Vous bénéficierez ainsi d’un rabais sur le prix du billet, en plus de faire un don à la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme!

  • Lors du match, participez au tirage moitié-moitié au profit de la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme!

 


Les finissantes en Éducation spécialisée dévoilent leurs outils cliniques!

Le 21 novembre, les finissantes en Éducation spécialisée du Centre collégial de Mont-Laurier ont dévoilé les outils cliniques qu’elles ont développé dans le cadre de leur formation. Deux d’entre eux ont retenu l’attention du public et se sont vu décerner un prix coup de cœur, soit les projets « Réfléchir avant d’agir » et « Le Comporte-Coeur ».

Le premier a été réalisé par l’équipe de Crystel Bazinet, Amélie Bédard, Arianne Jorg et Kimily Thibault, tandis que le deuxième a été produit par le trio formé d’Audrey Bolduc, Meg-Ann Campeau et Véronique Tétreault-Bouchard. 

Rappelons que les étudiantes devaient créer de toutes pièces un outil qui répond aux besoins réels d’un organisme de la région.

Remerciements

Les organisateurs de l’activité tiennent à remercier  les visiteurs ainsi que les partenaires : Killy-Ann Bélec et Karine Guy (CSPN), Marie-Christine Blais (CPE La Fourmilière), Kim Légaré (MDJ Mont-Laurier), Kathleen Perron (CISSS des Laurentides) et Vanessa Taglioli (Défi-autonomie).


Une soirée portes ouvertes réussie!

Une cinquantaine d’élèves du secondaire – accompagnés de leurs parents – ont répondu à l’invitation du Centre collégial de Mont-Laurier (CCML) en venant rencontrer son équipe et visiter ses installations, le 6 novembre.

Lors de cet événement, enseignants, membres du personnel et étudiants étaient sur place afin de  répondre aux questions des futurs étudiants. Ceux-ci ont pu découvrir les programmes d’études du CCML, les activités de la vie étudiante ainsi que les différents services offerts.

Il était également possible de prendre part aux visites guidées, afin d’apprécier les laboratoires scientifiques et le Centre de simulation haute-fidélité qui sert à la formation des infirmières. 

Prochain rendez-vous

Une soirée d’information se tiendra le mardi 5 février dans le but d’aider les indécis à arrêter leur choix, juste à temps avant la date limite d’inscription (1er mars) pour la rentrée de l’automne 2019. Un rendez-vous à ne pas manquer!

Pour en savoir plus sur les programmes offerts au CCML, on visite le site Web du CCML.

 


La gestion en action, version Halloween!

Les étudiants du cours Méthodes et outils de gestion du programme Techniques de comptabilité et de gestion ont organisé une activité de type « Clue » à l’Halloween pour tous les étudiants du Centre collégial de Mont-Laurier.

À partir d’un scénario décrivant une scène de crime, les participants devaient résoudre des énigmes dans le but d’éliminer des indices. Avec les renseignements restants, ils découvraient qui avait commis ce méfait, soit un épouvantail qui avait lancé une citrouille à la tête d’une étudiante dans la cafétéria.

Le but de cette activité était de permettre aux étudiants de mettre en application les notions acquises dans leur cours à l’aide d’une mise en situation. C’est près d’une cinquantaine d’étudiants et membres du personnel,  dont un bon nombre étaient déguisés, qui se sont transformés en détective pour l’occasion.

Soulignons la participation de la Fondation du Centre collégial de Mont-Laurier qui a permis de remettre quatre certificats-cadeaux d’une valeur de 25 $ chacun au café-étudiant du cégep parmi tous les participants étudiants.


Volleyball : Les Monarques font bonne figure!

L’équipe de volleyball féminine AA du Centre collégial de Mont-Laurier a disputé son 2e tournoi de la saison, le 21 octobre, à la Polyvalente Saint-Joseph. Lors de ce rendez-vous, les équipes du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, du Collège de Bois-de-Boulogne, du Cégep de Maisonneuve, du Cégep de Saint-Jérôme et du Centre collégial de Mont-Laurier se sont affrontées.

Considérant que la majorité des joueuses de l’équipe des Monarques en étaient qu’à leur 2e tournoi de la saison au niveau collégial et que l’équipe venait tout juste d’accéder à cette division   , les filles ont livré une performance très solide et ont travaillé d’arrache-pied tout au long de la journée pour tenter de défendre leur place.

Bravo pour votre excellent travail!

 

Résultats

Pointage

1re partie

1er set

2e set

3e set

Abitibi-Témiscamingue

25

25

Mont-Laurier

16

21

2e partie

 

 

 

Abitibi-Témiscamingue

22

25

19

Bois-de-Boulogne

25

11

17

3e partie

 

 

 

Maisonneuve

21

11

Saint-Jérôme

25

25

4e partie

 

 

 

Bois-de-Boulogne

25

15

10

Maisonneuve

13

25

15

5e partie

 

 

 

Mont-Laurier

13

14

Saint-Jérôme

25

25

6e partie

 

 

 

Abitibi-Témiscamingue

25

25

Maisonneuve

6

21

7e partie

 

 

 

Bois-de-Boulogne

25

25

Mont-Laurier

17

23

8e partie

 

 

 

Abitibi-Témiscamingue

17

21

Saint-Jérôme

25

25

9e partie

 

 

 

Bois-de-Boulogne

30

18

15

Saint-Jérôme

28

25

8

10e partie

 

 

 

Maisonneuve

25

25

Mont-Laurier

13

14

 

Haut de la page

« Le Cégep de Saint-Jérôme m’a vraiment fait grandir » – Alexandre Alain

Alexandre Alain est le nouveau porte-parole du Cégep de Saint-Jérôme et de ses centre collégiaux de Mont-Tremblant et Mont-Laurier. (Photo : Service des communications et du recrutement)

Pratiquer un sport de haut niveau tout en poursuivant des études supérieures, c’est possible! Parlez-en à Alexandre Alain, un diplômé en Sciences de la nature au Cégep de Saint-Jérôme qui évolue désormais au sein du Rocket de Laval, l’équipe affiliée au Canadien de Montréal.

Le jeune hockeyeur de 21 ans a décroché son diplôme d’études collégiales avec les plus grands honneurs : il a cumulé une cote R de 34.471, ce qui lui a valu le trophée Marcel Robert, le titre de joueur-étudiant par excellence de la Ligue canadienne de hockey, la bourse Cendrine Browne, le prix d’excellence Guy Lafleur ainsi que  la bourse d’excellence académique de l’Alliance Sports-Études. Tout ça, pour l’année 2018 uniquement!

Pas étonnant qu’Alexandre – qui souhaite devenir médecin ou physiothérapeute – n’ait eu aucune difficulté à être admis à l’université de son choix!  D’ailleurs, il estime que son passage au Cégep de Saint-Jérôme – qui est le seul cégep membre du réseau de l’Alliance Sport-Études dans les Laurentides – a contribué à sa réussite en lui permettant de développer son plein potentiel.

Alexandre Alain lors du match d’ouverture de la saison à domicile, le 12 octobre. (Photo : gracieuseté L’Aréna du Rocket inc.)

« Les profs étaient prêts à m’aider et à passer des heures de plus dans leur bureau pour me transmettre la matière. Ils voyaient les efforts que je mettais dans mes études et étaient prêts, eux aussi, à mettre des efforts pour que je réussisse. J’ai eu une belle relation avec eux : ils étaient compréhensifs quand je devais m’absenter pour des entraînements ou des matchs. Ils s’intéressaient à moi, à mon sport et à mes résultats scolaires. Même chose pour le personnel des autres services. J’ai vraiment senti que ce n’était pas une obligation pour eux, ils y croyaient vraiment! C’est ça qui m’a permis de performer au hockey et à l’école », fait-il valoir.

Outre le contact qu’il a eu avec le personnel du Collège, Alexandre a également apprécié l’ambiance chaleureuse et le climat d’entraide qui règne au Cégep de Saint-Jérôme.

« J’étais souvent au Carrefour des sciences de la nature. La chimie, la physique, les maths, ça peut être difficile parfois et c’est l’fun d’avoir l’aide d’autres étudiants. Quand j’avais des temps libres, j’y allais pour faire mes travaux. Ça m’a permis de rencontrer de nouvelles personnes, de grandir et de trouver d’autres outils pour m’aider dans mes études. J’y ai tissé des liens d’amitié et d’entraide que je n’aurais pas eus autrement, car avec le hockey, on est souvent à l’extérieur », explique-t-il.

Une formation de qualité

Le jeune homme – qui est désormais inscrit à l’Université Laval – croit que la formation qu’il a reçue au Cégep de Saint-Jérôme l’a bien préparé pour la suite de ses études.

« On le sait : à l’université, il faut être autonome et débrouillard. Particulièrement quand on est inscrit à un programme à distance, comme moi. Le Cégep de Saint-Jérôme sait quels sont les défis auxquels seront confrontés les étudiants et met tout en place pour bien les préparer à y faire face. Je me sens prêt pour faire face à ce nouveau chapitre de ma vie! », conclut-il.

Pour en savoir plus sur les différents programmes préuniversitaires et techniques offerts au Centre collégial de Mont-Laurier, venez nous visiter lors de notre soirée portes ouvertes, le 14 novembre, de 16 h 30 à 19 h 30.  


Nomination – Direction adjointe aux études_Service des ressources didactiques et gestion des programmes

Le comité exécutif du Collège a procédé à la nomination de Mme Julie Pelletier au poste de directrice adjointe aux études – Service des ressources didactiques et gestion des programmes.

Détentrice d’une maîtrise en études littéraires et d’une maîtrise en administration des affaires (MBA), Mme Pelletier cumule plus de 20 ans d’expérience en enseignement au collégial ainsi qu’à l’université.  De même, elle a œuvré pendant de nombreuses années comme gestionnaire de projets de recherche et d’innovation pédagogique au Cégep de Sherbrooke. 

Ayant maintes fois démontré sa capacité à mobiliser des équipes multidisciplinaires autour de défis et d’objectifs ambitieux, Mme Pelletier est également reconnue pour ses habiletés communicationnelles, sa rigueur et son intégrité.  

Son riche parcours professionnel ainsi que sa compréhension de la réalité des enseignants et des enjeux liés à la pédagogie constituent un atout solide pour relever les défis liés aux mandats qui lui seront confiés.

Son entrée en fonction reste à déterminer.  Toutes nos félicitations!


Souper concert – Blues : générosité et succès au rendez-vous!

Le 10e souper-concert Blues au profit de la Fondation du Centre collégial de Mont-Laurier (CCML), tenu le 21 septembre, a été un succès! Cette soirée a permis d’amasser un montant de 30 000 $.

Une fois le repas servi par le Domaine des Hauts-Bois , Frank Crépeau a pris en charge l’animation de l’encan. Lors de cette activité, huit bons d’achat, offerts par IGA Mont-Laurier, Home Hardware, Espace JLP, Théo Récréo, Pouvoirie Mekoos, Aquanord piscines et spas, Radio CFLO et le journal Le Courant ont trouvé preneurs.

La soirée s’est poursuivie avec Brian Tyler et son groupe The Bluestrom qui ont donné une prestation appréciée de tous.

Grâce à la grande générosité des gens présents, la Fondation a dépassé son objectif initial de 25 000 $. Cette somme lui permettra de réaliser sa mission en contribuant à l’avancement de l’éducation, en favorisant la réussite des étudiants du Centre collégial de Mont-Laurier par le biais de bourses d’études et d’aide financière, ainsi qu’en permettant la réalisation de projets pédagogiques et d’activités parascolaires.

La Fondation du CCML tient à remercier tous les donateurs et les participants à cette soirée pour leur précieux soutien!